Métamorphoses 1

Métamorphoses 1 :
Kinshasa, cartographier les imaginaires

Où les artistes peuvent-ils agir, exposer dans la ville ? Quelle cartographie sensible de Kinshasa, éclatant les découpes coloniales, raciales, sociales et administratives, peut-on construire ? Comment la ville reflète-t-elle les habitants et comment les artistes participent-ils à la production de ces reflets ?
La journée « Métamorphose 1 : Kinshasa, cartographier les imaginaires » vise à dessiner des cartes de la ville de Kinshasa, en partant des corps, des habitants, des flux, de la manière dont les artistes l’appréhendent et la reconstruisent dans leurs imaginaires propres et pluriformes, bousculant les frontières et les clôtures qui structurent les logiques territoriales.

Espace : Le Mont des arts

Matin : 9h – 13h30 / Ateliers fermés

9h – 9h30 : Introduction (Sara Alonso Gómez / Nadia Yala Kisukidi / Sinzo Aanza)

Esika Ya Makanisi I : Les lieux et les habitants de la ville

Traverser Kinshasa : les communes et les quartiers. Démonter les quadrillages (administratifs, raciaux, coloniaux) de la ville. Explorer la cité, définir des espaces artistiques multiples : marchés, rails, murs, parkings, prisons, parcelles, églises, maisons de deuil, bars, fleuve, etc. Être attentif à la manière dont les habitants de Kinshasa se déplacent produisent l’espace urbain, tout en étant reflétés par lui. Cet atelier vise à spécifier les lieux d’intervention artistique pour la biennale, et à imaginer la manière dont la ville peut tendre un miroir renouvelé à ses habitants.

Atelier animé par : Michael Disanka (théâtre) et Sara Liwerant (UNIKIN/Ecocrim)
Participants : Isaac Sahani (photographie), Nelson Makengo (film), Nadia Kayembe (UNIKIN, Sciences Po), Bienvenu Kobongo (UNIKIN, Sciences Po), Gosette Lubondo (photographie), Dolet Malalu (arts graphiques), Francis Mampuya (peinture)

Esika Ya Makanisi II : Kinshasa, ville-monument ; Kinshasa, ville-mémoire

La peinture populaire raconte les histoires, monumentales et quotidiennes, qui ont traversé et façonnent aujourd’hui les vies congolaises. Elle propose une micro-histoire qui permet d’interroger la politique des commandes publiques de l’État. Se demander quelle histoire de la RDC est incarnée et matérialisée dans les monuments de Kinshasa. S’interroger sur les cadres du récit national congolais : existe-t-il aujourd’hui ? Est-il un ou éclaté ? Que met-il en avant ? Qu’efface- t-il ? Comment les artistes peuvent-ils s’immiscer dans ses ombres et ses silences ? Quels monuments pour quelle histoire ?

Atelier animé par : Chéri Benga (peintre populaire) et Henri Gbadi (chercheur)
Participants : Michel Ekeba (Kongo Astronauts), Priska Tankwey (peinture), Sara Ndele (performance), Bienvenu Nanga (sculpture), Fiyou Ndondoboni (architecture), Balufu Bakupa-Kanyinda (cinéma)

Esika Ya Makanisi III : Métamorphoser la ville : Images, récits et mouvements

Ville traversée par des découpes coloniales, raciales, sociales et administratives, Kinshasa se métamorphose cependant à travers les récits et les images d’artistes, musiciens et écrivains. Cet atelier vise à explorer ce processus de métamorphose engagé par la création artistique et ses résonances dans la ville et la vie de ses habitants.

Atelier animé par : Eddy Ekete (performance) et Léon Tsambu (UNIKIN, sociologie)
Participants : Falonne Mambu (performance), Elie Mbansing (performance), Moïse Mulumba (Tcherkando Te !), Yoka Lié Mudaba (écriture), Jean Kamba (critique d’art), Mega Mingiedi (multimédia), Duo Chris Mukenge-Lydia Schellhammer (street art), Céline Banza (musique)

Après-midi : 14h30 – 18h / Public

14h30 – 16h : Restitution des Ateliers « Métamorphoses 1 : Kinshasa, cartographier les
imaginaires ».
Avec : Eddy Ekete, Léon Tsambu, Chéri Benga, Henri Gbadi, Michael Disanka, Sara Liwerant

Modération : Nadia Yala Kisukidi (co-commissaire Biennale Yango II)

16h30 – 18h : « Réenchanter l’Afrique »
Conversation avec Achille Mbembe, animée par Yala Kisukidi (co-commissaire Biennale Yango II)

Soirée d’ouverture : 19h30 – 22h / Le Mont des arts / Public
Parcours dans l’œuvre filmique de Balufu Bakupa-Kanyinda (en présence du réalisateur)